Photos historiques: La chapelle Sennalandet (église Áisaroaivi Sami)

Sennalandet-Kapell, Áisaroaivi Sami Kirke, Sennalandet-Kapelle, Áisaroaivi Sami Kirche | © John Ole Nilsen, Varanger Samiske Museum

Nous rencontrons à plusieurs reprises des images historiques au cours de nos recherches. Nous sommes curieux de savoir quoi et qui se cache derrière cette photo. Aujourd’hui, nous racontons l’histoire d’une petite église au milieu de nulle part.

Photos historiques: La chapelle Sennalandet (église Áisaroaivi Sami)

Notre photo de couverture montre des voitures garées devant la chapelle Sennalandet (église Áisaroaivi Sami) sur le plateau de Sennalandet dans l’ouest du Finnmark dans le nord de la Norvège. Vraisemblablement, les visiteurs étaient là pour le service. Le photographe a pris la photo le dimanche 10 juillet 1966. Depuis 1962, il est situé dans la municipalité de Kvalsund, qui a été fusionnée avec Hammerfest depuis le 01.01.2020. En langue sami, la petite chapelle de montagne est aussi appelée Duoddar Sion.

La chapelle Sennalandet (église Áisaroaivi Sami) a d’abord fait partie d’une caserne à Kautokeino pendant l’occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale et a ensuite été utilisée comme église provisoire jusqu’en 1958.

Mais ensuite il a été démonté et amené à Sennalandet pour être reconstruit. En 1971, la chapelle Sennalandet (Áisaroaivi Sami Church) a été largement restaurée. Cette simple et belle chapelle Sennalandet (église Áisaroaivi Sami) appartient à la paroisse de Hammerfest.

Le photographe John Ole Nilsen

La photo de la chapelle Sennalandet (Áisaroaivi Sami Church) a été prise par John Ole Nilsen (1914-1998). John Ole Nilsen était à Fuoiknjárga / Bunes dans la municipalité d’Unjárgga gielda / Nesseby. De 1960 à 1992, John Ole Nilsen a été rédacteur en chef du journal en langue sami Nuorttanaste.

Nuorttanaste est un journal sami à contenu chrétien, mais qui communique également d’autres aspects de la communauté sami. Le journal a été fondé en 1898 et est le plus ancien journal sami. Il sortira aujourd’hui. En raison de sa longue histoire et du fait qu’il s’agit du premier journal en langue sami, il occupe une place particulière dans la communauté sami.

Au cours de ses 30 années en tant que rédacteur en chef, John Ole Nilsen a voyagé à travers Sápmi et a collecté des documents à la fois en rapport avec son travail dans le journal et pendant son temps libre. Il en est résulté un important matériel d’archives composé principalement d’archives papier, d’enregistrements audio et d’une grande collection de photos.

Le thème principal des archives est la vie de l’église sami – Nilsen a documenté de nombreux événements chrétiens différents liés à sa carrière à Nuorttanaste. Nilsen a également repris les archives existantes de l’ancien éditeur de Nuorttanaste, de sorte que la durée de conservation des archives s’étend du début des années 1940 au milieu des années 1990. Une petite partie du matériel provient d’avant la Seconde Guerre mondiale.

Leave a Comment